Une technique à l’étude pour développer la mémoire

0
198

Un implant cérébral pour regagner de la mémoire

Une étude publiée le 16 juin 2019 dans la revue science.slashdot.org décrit un projet, réalisé par le département américain de la Défense, visant à créer un dispositif cérébral implantable capable de régénérer de la mémoire  pour les personnes souffrant de lésions cérébrales traumatiques.

Ce dispositif surveille l’activité électrique du cerveau et prévoit la création d’une mémoire durable. « Tout comme les météorologistes prédisent la météo en mettant dans l’environnement des capteurs qui mesurent l’humidité, la vitesse du vent et la température, nous mettons des capteurs dans le cerveau et mesurons les signaux électriques », explique le professeur de psychologie, M. Kahana, de l’Université de Pennsylvanie. Si l’activité cérébrale est sous-optimale, l’appareil fournit une petite impulsion pour la stimuler, indétectable pour le patient, et qui augmente les chances de formation de la mémoire.

Dans deux études distinctes, les chercheurs ont découvert que le prototype augmentait constamment la mémoire de 15 à 18%. Et dans une étude publiée l’année dernière l’amélioration de la rétention de la mémoire pouvant aller jusqu’à 37%.

« Nous examinons des questions telles que: » Où sont mes clés? Où ai-je garé la voiture? Ai-je pris mes médicaments? « explique Robert Hampson, auteur principal de l’étude de 2018

Les dispositifs ont été testés  uniquement sur des patients épileptiques avec des électrodes déjà implantées dans le cerveau pour surveiller les crises.

A l’heure actuelle, l’implant nécessite l’utilisation d’un matériel externe imposant.La prochaine étape consistera à construire des implants plus petits et à obtenir l’approbation de la Food and Drug Administration des États-Unis pour les commercialiser.

Selon Justin Sanchez, ancien directeur du bureau des technologies biologiques de la Darpa (Defense Advanced Research Projects Agency), les anciens combattants seraient les premiers à utiliser les prothèses. « Nous avons des centaines de milliers de militaires souffrant de lésions cérébrales traumatiques« . Le groupe suivant sera probablement composé de patients victimes d’un AVC et d’Alzheimer.

Source: science.slashdot.org

Article en lien:

Maladies neurologiques : corriger l’activité cérébrale en temps réel avec un implant

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE