Sécurité routière : une boîte noire dans les véhicules neufs

0
100
sécurite-routiere-proxima-avocats

Le Parlement européen a voté le 27 novembre 2019 pour rendre obligatoire certains dispositifs de sécurité dans les véhicules neufs dont les boîtes noires. Elles permettront d’enregistrer tous les paramètres de conduite utiles en cas d’accident de la circulation et pourront être consultées par les forces de l’ordre.

Quels sont dispositifs de sécurités adoptés ?

Certains dispositifs devront équiper les véhicules neufs :

  • L’adaptation intelligente de la vitesse
  • La facilitation de l’installation d’un éthylomètre antidémarrage
  • Un avertisseur de somnolence et de perte d’attention
  • La reconnaissance avancée de distraction du conducteur
  • Le signal de freinage d’urgence
  • L’enregistreur de données lors d’un événement (la boîte noire)

La boîte noire dans les véhicules neufs dès mai 2022

Les constructeurs automobiles auront l’obligation d’intégrer dans tous les véhicules
neufs et destinés au territoire européen une boîte noire qui enregistrera des données
sur la conduite. Ce dispositif se présentera sous la forme d’une puce électronique qui
enregistrera des informations techniques précises pendant les quelques secondes
précédant un accident et après : la vitesse, l’accélération, le freinage, le port de la
ceinture de sécurité et les données GPS. Il sera généralisé en 2024 pour le reste des
véhicules d’occasion.

L’objectif est de contribuer à réduire les accidents de la route et les comportements à
risque de certains automobilistes. A terme, ce dispositif pourra aussi permettre de
déterminer, à partir des données collectées, la responsabilité de chacun dans un
accident où les circonstances ne sont pas clairement définies.

Il faut savoir que toutes ces données resteront anonymes. Elles ne comprendront pas le
numéro d’identification du véhicule ni aucune information permettant d’identifier le
propriétaire. Il n’y aura bien entendu pas d’enregistrement de conversations,
contrairement aux boîtes noires des avions. Cette puce fonctionnera en permanence
dès que le véhicule sera en mouvement. Il sera impossible de la désactiver. Les
données seront écrasées puis renouvelées. Ce système, déjà en place aux Etats-Unis
depuis 2012, a permis de réduire de 20% les accidents depuis 5 ans !

Vous êtes victime d’un accident de la circulation ? Nous pouvons défendre vos
droits. Contactez-nous pour prendre un rendez-vous.

Source : Actualité Parlement Européen

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE