Lésion cérébrale : une meilleure récupération du langage chez les enfants

0
254
Lésion cérébrale enfant

AVC précoce: l’enfant utilise les 2 hémisphères du cerveau pour apprendre à parler

Une étude publiée le 7 septembre 2020 dans la revue PNAS a mis en évidence les capacités de récupération du langage des enfants ayant subi une lésion cérébrale : les enfants sont capables d’utiliser les 2 hémisphères de leur cerveau pour apprendre à parler alors que les adultes n’utilisent que leur hémisphère gauche.

Des études montrent que la langue est latéralisée vers l’hémisphère gauche dès la naissance. Cependant, si les lésions de l’hémisphère gauche chez les jeunes enfants sont susceptibles d’entraîner une déficience du langage, on observe une meilleure récupération chez certains d’entre eux, ce qui suggère que le langage est représenté bilatéralement dès le début du développement.

Récupération du langage après un AVC précoce

Les neuroscientifiques du centre médical de l’université de Georgetown ont ainsi déclaré : « Nous savons depuis longtemps que le langage est latéralisé vers l’hémisphère gauche chez la plupart des adultes en bonne santé neurologique ».

Quant à l’hémisphère droit, il joue un rôle dans la compréhension des phrases : il permet d’assimiler la prosodie (intonation, émotion vocale) et les dispositifs discursifs (cohérence d’un récit, métaphore).

Les chercheurs ont analysé les capacités de récupération du langage chez des patients âgés de 4 à 29 ans. L’étude concernait 39 enfants et 14 adultes.

Le test

Les chercheurs ont utilisé l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf). Cette technique a permis de visualiser loxygénation correspondant à l’activation des zones cérébrales sollicitées pour le langage. Les sujets écoutaient des phrases : si la phrase était correcte, ils devaient appuyer sur un bouton et ce, afin de permettre aux scientifiques d’identifier dans le cerveau la zone d’activation du langage,  en fonction de l’âge du sujet.

Résultat

L’étude indique que les enfants privilégiaient spontanément l’utilisation de l’hémisphère gauche mais une  grande proportion de jeunes enfants activait également l’hémisphère droit. Les chercheurs en ont déduit que les enfants utilisent les 2 hémisphères pour apprendre à parler. Cette capacité d’utiliser les deux hémisphères dans l’apprentissage du langage facilite ainsi la récupération des enfants victimes de lésions cérébrales.

Un enfant né avec une paralysie cérébrale gauche est capable de développer des capacités cognitives compensatrices dans l’autre hémisphère.

Si on savait déjà que les réseaux cérébraux se construisent pendant l’enfance et qu’ils ne sont complets qu’à l’âge de 10 / 11 ans, cette découverte permet d’expliquer pourquoi certaines personnes, ayant subi une lésion cérébrale de l’hémisphère gauche à la naissance, peuvent acquérir le langage : pendant l’enfance, non seulement les 2 hémisphères concourent à part égale à l’acquisition du langage mais l’hémisphère droit est capable de compenser les fonctions perdues par l’hémisphère gauche.

Cette étude permet de comprendre pourquoi certains enfants récupèrent mieux le langage que les adultes qui ont subi des lésions cérébrales, les adultes ayant perdu cette capacité d’utiliser les 2 hémisphères.

Les scientifiques envisagent à présent d’effectuer des recherches supplémentaires pour examiner l’activation de l’hémisphère droit chez les nourrissons et chez les très jeunes enfants. Ils envisagent également de réaliser des études complémentaires sur des jeunes adultes et des enfants ayant subi une lésion cérébrale à la naissance.

Sources : PNAS

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE