Une nouvelle piste pour le traitement des traumatismes crâniens

0
325

Injection de nanoparticules anti-inflammatoires  dans le sang.

Une récente étude publiée en ligne le 10 janvier 2020 dans la revue Annals of Neurology présente les tests de chercheurs qui ont réussi à réduire les gonflements du cerveau provoqués par les  traumatismes crâniens en injectant des nanoparticules anti-inflammatoires.

Après un choc à la tête, le tissu gonfle souvent dans le cerveau lorsque les cellules immunitaires affluent vers la lésion. Ce gonflement peut être dangereux et provoquer une pression mortelle.

Les nanoparticules pourraient « distraire » les cellules immunitaires selon les résultats obtenus sur des cobayes. Ces derniers ont reçu des injections de minuscules particules biodégradables deux à trois heures après la blessure. Les monocytes se sont dirigés vers ces nanoparticules qu’ils ont englouties, délaissant la zone blessée. Les chercheurs ont réinjecté ces nanoparticules un ou deux jours plus tard afin de soulager de nouveau l’inflammation.

10 semaines après le choc, les zones endommagées étaient réduites de moitié chez les souris ayant bénéficié de l’injection comparé au groupe témoin.

Contenir la blessure du cerveau grâce aux nanoparticules immunomodulatrices

Les tests ont montré que les gonflements et les cicatrices cérébrales étaient moins graves chez les cobayes ayant reçu le traitement : la vision était plus performante, le comportement amélioré et ils pouvaient mieux marcher. Les scientifiques en ont déduit que les blessures avaient été contenues ou bloquées chez les souris ayant reçu le traitement.

La particularité est que ses nanoparticules « nues » ont l’avantage d’être fabriquées  assez facilement, ce qui permettra de faciliter les essais cliniques supplémentaires.

La difficulté sera de savoir si ce traitement pourra convenir à la majorité des individus car il existe de nombreux types de lésions cérébrales où  la gravité des blessures et  les délais de rétablissement sont différents .

Cependant les scientifiques restent optimistes pour envisager le traitement des lésions cérébrales par l’injection de nanoparticules et également pour traiter d’autres maladies qui impliquent le système immunitaire(cardiaque, maladies inflammatoires de l’intestin).

Actuellement il n’existe pas de traitement pour soigner les traumatismes crâniens, cette piste suscite donc un véritable espoir.

Source:

Annals of neurology

Breaking News

Image par allinonemovie de Pixabay

articles en lien:

Traumatismes crâniens : recherche de nouveaux traitements

Un futur traitement des lésions cérébrales ?

Traumatisme crânien : la lumière bleue pour récupérer

Stimulation magnétique transcrânienne pour réparer les neurones

Un médicament pour enrayer les séquelles d’un traumatisme crânien léger ou modéré

Détection des hémorragies cérébrales en une seconde grâce à l’intelligence artificielle

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE